a quoi sert une tablette graphique

À quoi sert une tablette graphique ?

Vous avez décidé de quitter le dessin traditionnel pour vous consacrer au digital painting, vous êtes tombés sur des articles faisant mention de l’utilisation de tablette graphique, mais vous vous demandez à quoi servent-elles exactement. Atout indispensable du dessin sur ordinateur, il en existe une multitude, de la tablette à grand écran qui propose une surface de dessin importante, de l’entrée de gamme aux tablettes graphiques les plus chères, de celles sans écrans au grand confort d’utilisation, a celles aux écrans full hd. Je vais tout vous expliquer sur ces tablettes permettant de dessiner.

1- Qu’est-ce qu’une tablette graphique

Avant de commencer, il semble important de savoir exactement quel est ce périphérique. Une tablette graphique est un périphérique permettant d’effectuer des tracés sur le moniteur de l’ordinateur en utilisant la main plutôt que la souris. Elle comporte toujours deux éléments:
– La partie tablette, une surface plane qui reprend les dimensions d’une feuille de papier pour les tablettes dites classiques, ou un écran de taille variable pouvant être utilisé comme un moniteur d’ordinateur pour les tablettes à écran.
– Un stylet qui s’utilise comme un stylo, ou un crayon à papier. Il est muni d’une mine spéciale permettant d’écrire ou de dessiner sur la tablette sans en abîmer la surface. Souvent sur celui-ci il y a présence d’un ou de plusieurs boutons paramétrables permettant de déclencher certaines actions sans avoir à utiliser son clavier.

Petite histoire de la tablette graphique

Ce qui pourrait s’apparenter à l’ancêtre de la tablette graphique moderne est la grafacon, pour Graphic converter elle a été développée en 1964 par la RAND corp, une entreprise liée à l’armée américaine. Sa surface est composée d’un quadrillage permettant d’établir des coordonnées, chaque coordonné émet un signal magnétique, signale que le stylet repère et renvoie ce qui permet de signaler sa position exacte. Rapidement dans les années 70 on voit apparaître des palettes graphiques, elles sont composées d’une tablette graphique, d’un ordinateur et d’un système permettant la transmission de vidéos, elles permettent de diffuser tout le processus créatif d’un dessin, celles-ci sont souvent utilisées dans les émissions de télévision de l’époque. Il faut attendre 1984, et la koala pad pour voir naître la première tablette graphique destinée à l’utilisation du grand public, à l’origine prévue pour l’Apple 2 elle peut néanmoins être branchée à tous les ordinateurs de l’époque supportant une interface graphique. Aujourd’hui le fonctionnement des tablettes graphiques modernes se rapproche de celui de la grafacon avec un quadrillage beaucoup plus précis et s’étendant un peu plus loin pour capter les mouvements du stylet n’ayant pas lieu directement contre la surface de la tablette. En modulant le signal qu’il reçoit avant de le renvoyer à la tablette graphique, le stylet lui fournit les indications de pression. Toutes ces informations sont codées puis interprétées par le logiciel utilisé. Les nouvelles tablettes graphiques, par exemple celles de la marque Huion sont toujours plus modernes et ont une prise en main facilitée ce qui rend leur usage plus accessible aux débutants, Les stylets ont des niveaux de sensibilité très élevée pour qu’à l’usage le ressenti se rapproche de celui du dessin traditionnel. Pour le confort, les tablettes les plus lourdes avec écran intégré sont même munies de support à l’inclinaison variable ou d’écran spécialement traité pour le confort des yeux.

Comment fonctionne une tablette graphique

La surface active de la tablette graphique réagit aux signaux émis par le stylet, ainsi qu’à la pression exercée par celui-ci. Elle transmet ensuite ces données à l’ordinateur qui va les afficher sur le moniteur. Il est tout à fait possible d’utiliser sa tablette graphique comme une souris. Mais si on veut en utiliser le plein potentiel, il est important de choisir des programmes adaptés, des éléments comme les différents niveaux de pression ne seront pas pris en compte lors d’une navigation classique sur son bureau ou sur internet. Il sera important pour en utiliser tout les aspects de passer par des logiciels adaptés, comme des logiciels de dessin.

Différence entre tablette et tablette graphique

Une tablette tactile est par définition un micro-ordinateur portable, C’est encore plus visible avec les Microsoft surface pro ou les nouveaux iPads qui une fois munie d’un clavier se rapproche d’un ordinateur portable classique. La tablette tactile est par essence autonome et transportable. Avec l’amélioration de ses performances, elle permet maintenant de dessiner sur sa surface si son écran et ses capacités sont assez bons pour exécuter les logiciels de dessin disponibles sur son système d’exploitation. Une tablette est aussi polyvalente, car son objectif de base est de permettre d’utiliser des applications, ou de naviguer sur internet avec plus de confort que sur un smartphone. La tablette graphique, elle, est spécifiquement conçue pour le dessin, et sauf rare cas à toujours besoin d’un ordinateur avec un os tel que Windows ou mac pour fonctionner, ainsi il est impossible de l’emporter avec soi pour dessiner en extérieur. Elle est avant tout un périphérique. Sur une tablette graphique, du fait de son caractère sédentaire on peut retrouver une surface d’écran beaucoup plus importante. On dispose également, selon la configuration de son ordinateur, de potentiellement beaucoup plus de performances qu’avec une tablette tactile.

2- Comment utiliser une tablette graphique

L’utilisation d’une tablette graphique est assez simple et intuitive, mais demande un temps d’adaptation. Avant de pouvoir l’utiliser il est nécessaire de l’installer correctement comme expliqué dans son manuel d’utilisation, généralement il suffit de la brancher à la l’électricité puis de la relier à l’ordinateur à l’aide d’un câble HDMI et d’un câble USB le plus souvent. Ensuite il sera nécessaire de télécharger des drivers disponibles sur le site du fabricant afin de s’assurer de la compatibilité entre la tablette et l’ordinateur, généralement ceci permet également de paramétrer certaines données importantes, comme le calibrage de l’écran, la gestion des niveaux de pression du stylet ou encore des raccourcis si la tablette possède des boutons programmables. Une fois tout ceci fait, il suffira que la tablette soit allumée et de déplacer la pointe du stylet à proximité pour voir le curseur se déplacer sur l’écran. Bien souvent un gant est fourni avec la tablette graphique, celui-ci permet de glisser sa main sur l’écran plus facilement et en évitant de le salir. En utilisant un programme adapté, par exemple au dessin, le stylet peut alors prendre en compte les différents niveaux de pression exercée par l’utilisateur.

Comment dessiner avec une tablette graphique

Les domaines où l’on ressent le plus l’attrait et l’utilité de l’utilisation d’une tablette graphique sont ceux de l’art numérique. En effet on se rend assez rapidement compte du manque de précision des autres périphériques :

tablette graphique vs souris

sans compter que ces autres outils ne prennent pas en compte les différents niveaux de pression exercée. Ces deux éléments combinés il devient assez rapidement impossible de réaliser des œuvres précises avec des traits fins et cherchant des nuances de couleur exacte. Tandis qu’en utilisant le stylet de la tablette graphique c’est tout le contraire. Dessiner avec celle-ci est extrêmement simple et se rapproche grandement du dessin traditionnel dans les mouvements. La plus grande différence, et le plus grand manque sont ceux de la sensation qui va différer selon l’outil et le support utilisé. Dans le dessin numérique, la sensation est toujours la même, celle du stylet contre l’écran ou la surface de la tablette. Selon si on utilise une tablette traditionnelle ou à écran il sera éventuellement nécessaire d’apprendre à dessiner sans regarder ses mains ce qui peut demander un temps d’adaptation, car généralement quand on dessine on voit sa main en même temps que la surface sur laquelle on travaille. Dans le cas de l’utilisation d’une tablette à écran, ce problème ne se présente pas, car on dessine directement sur l’écran qui affiche la surface de travail. À cette difficulté s’ajoute celle, encore plus grande, de maîtriser un logiciel de dessin. Néanmoins il existe de nombreux tutoriels et vidéos sur Internet permettant d’en apprendre les subtilités.

Quel logiciel de dessin pour tablette graphique

Nous avons donc vu que pour dessiner sur une tablette graphique il est essentiel de posséder un bon logiciel de création digitale. En effet, sans celui-ci il sera impossible de réaliser une œuvre, car c’est lui qui va recevoir et interpréter les données envoyées par la tablette graphique à l’ordinateur. Il en existe de nombreux qu’ils soient payants ou gratuits, tous de qualité variable. Il est important de se concentrer sur un ou deux logiciels sans trop s’éparpiller, car ils peuvent offrir de nombreuses fonctionnalités différentes. Il est rapidement plus intéressant d’en maîtriser un sur le bout des doigts plutôt que de dessiner sur une multitude de différents sans jamais réellement les maîtriser. Il ne faut pas hésiter à profiter d’essais gratuits sur les différents programmes avant de faire un choix, pour être sûr de se concentrer sur le logiciel le plus intéressant, qui vous convient le mieux. Parmi les plus connus nous retrouvons Adobe Photoshop, gimp,krita, ou clip studio paint. Ce sont selon moi les meilleures et je vous invite à tous les tester avant de faire votre choix.

3 – Conclusion

Je me suis largement attarder sur l’utilisation d’une tablette graphique pour le dessin, car c’est le domaine que je connais le plus. Mais elle peut aussi être utilisée dans votre domaine qu’il soit créatif ou non, avec par exemple un usage pour de l’architecture, néanmoins hors de celui-ci son utilisation est plutôt limitée, généralement elle tiendra un rôle qu’une souris pourrait avoir, hormis dans le cas de signature manuscrite de documents numériques. Dans les domaines artistiques, la tablette graphique sert à dessiner comme vous l’avez précédemment vu. Mais aussi à réaliser des logos, des modélisations 3D, des infographies, de l’animation ou de la retouche photo. Son stylet à utiliser comme un pinceau (ou un crayon), sa large zone de travail, la précision du stylet en font un périphérique particulièrement ergonomique. Il est bien sûr également possible de s’en servir comme d’une souris, mais son intérêt serait moindre et le rapport bénéfice/prix serait clairement désavantageux dans ce cas.
Lors d’un prochain article je vous donnerais des éléments de choix pour profiter du meilleur rapport qualité prix.

Laisser un commentaire

Retour haut de page